Liste des espèces prioritaires

Dix-huit espèces de rhopalocères sont considérées comme représentant un enjeu important en Aquitaine. Parmi elles, seules les espèces suivies d’un * sont considérées comme étant prioritaires et feront l’objet d’actions spécifiques. Pour les autres espèces une veille devra être menée au regard de leur rareté régionale.

Espèces liées aux milieux humides

  • Coenonympha oedippus (Fabricius, 1787) : le Fadet des laîches*
  • Phengaris alcon écotype « alcon » ([Denis & Schiffermüller], 1775) : l’Azuré de la Pulmonaire*
  • Phengaris teleius (Bergsträsser, 1779) : l’Azuré de la Sanguisorbe*
  • Lycaena dispar (Haworth, 1803) : le Cuivré des marais*
  • Euphydryas aurinia (Rottemburg, 1775): le Damier de la Succise*

Espèces de milieux ouverts mésophiles à secs

Milieux thermophiles et/ou pelouses écorchées

  • Phengaris arion (Linné, 1758) : l’Azuré du Serpolet*
  • Chazara briseis (Linné, 1764) : l’Hermite*
  • Pyrgus cirsii (Rambur, [1839]) : l’Hespérie de Rambur

Prairies avec souvent des affleurements rocheux

  • Polyommatus dorylas ([Denis & Schiffermüller], 1775) : l’Azuré du Mélilot
  • Phengaris alcon écotype « rebeli » (Hirschke, 1904) : l’Azuré de la croisette*

Uniquement en altitude

  • Parnassius apollo (Linné, 1758) : l’Apollon

Espèces de milieux semi-ouverts (clairières riches en fleurs, lisières forestières…)

  • Fabriciana niobe (Linné, 1758) : le Chiffre
  • Boloria selene (Denis & Schiffermüller, 1775) : le Petit Collier argenté
  • Carcharodus lavatherae (Esper, 1783) : l’Hespérie de l’Épiaire

Uniquement en altitude

  • Parnassius mnemosyne (Linné, 1758) : le semi-Apollon

Espèces de boisements

Boisements clairs à sous-bois herbacé dense et diversifié

  • Lopinga achine (Scopoli, 1763) : la Bacchante*

Boisements feuillus diversifiés

  • Limenitis populi (Linnaeus, 1758) : le grand Sylvain

Espèces d’éboulis

  • Erebia lefebvrei (Boisduval, [1828]) : le Moiré de Lefèbvre

En raison d’un manque de connaissance trop important sur la répartition et l’écologie des hétérocères (dont les zygènes) en Aquitaine, très peu d’espèces de ce groupe peuvent être intégrées. Il a paru pertinent d’intégrer les espèces ayant un statut de protection national, possédant une répartition limitée en Aquitaine et représentatives d’un habitat particulier.

Ainsi, 3 espèces de papillons de nuit sont ajoutées à la liste des lépidoptères à enjeux d’Aquitaine.

Espèce de milieux thermophiles avec des faciès arbustifs

  • Eriogaster catax (Linné, 1758) : La Laineuse du Prunellier*

Espèce de milieux ouverts mésophiles à humides

  • Gortyna borelii (Pierret, 1837) : La Noctuelle des peucédans*

Espèce de boisements de Pins sur les versants thermophiles de moyenne montagne

  • Actias isabellae (Graells, 1849) : L’Isabelle*